Créée en 1980, après le désastre de l’Amoco et la maladie des huitres, la Foire aux moules en est à sa 37ème édition cette année. Elle a succédé à la foire aux huitres qui avait fait ses débuts en 1970.

Cette fête se veut familiale, populaire et conviviale. Bien que les moules deviennent une denrée rare en 2016, les tarifs augmenteront raisonablement. Comme les années passées, nous espérons accueillir entre 8000 et 9000 fins gourmets du bi-valves. Mais rassurez-vous, il y a aussi des grillades pour ceux qui le préfèrent.

Lors de l’édition 2016, l’après-midi et la soirée ont été très animées, pour le plaisir de tous.

Après le traditionnel groupe Tri Horn qui anima la place au début de l’après-midi où tout un chacun pouvait s’exercer aux danses bretonnes. Sont venus  ensuite les Chouken Blues qui ont interprété un répertoire de chants avec de belles couleurs du blues et des reprises.

Le concert de la soirée a été animé par Halim Corto, chanteur-compositeur engagé, né à Landéda. Halim est bien connu du public dans le Finistère, mais aussi au-delà. Il a déjà produit 2 CD et prépare une comédie musicale « Raiponce ».

Le public est venu très nombreux pour apprécier les moules, mais aussi les animations.

Et la fête a continué avec un bal populaire jusqu’à 23:30.